« Ces entreprises sont portées par des hommes et des femmes qui incarnent une nouvelle génération, ancrés dans la modernité bien que profondément attachés à leurs racines, désireux de s’enrichir, mais partageant tous la même vision : c’est par l’entreprise durable et utile que l’Afrique émergera. Face à un environnement où tout est à construire, ils sont des héros qui déplacent bien des montagnes.

L’énergie de ces entrepreneurs est l’une des raisons profondes de la dualité économique qui est en train de s’installer en Afrique : la croissance des pays pétroliers et miniers durant les quinze dernières années (Nigeria, Angola, etc.) et la résilience de l’Afrique du Sud ont occulté l’extraordinaire trajectoire d’un grand nombre de pays pauvres, enclavés et dépourvus de ressources minières et pétrolières – y compris au Sahel. Aujourd’hui, ces pays, riches de leur marché intérieur en constante progression, du Kenya à la Côte d’Ivoire, du Sénégal à l’Ouganda, de l’Ethiopie au Togo, continuent à connaître des taux de croissance supérieurs à 6 %. Globalement, les modèles économiques se diversifient de plus en plus et l’on commence à voir pointer des spécialisations industrielles à l’exportation, comme en Ethiopie, tandis que les stratégies des grands partenaires comme la Chine ou l’Europe influent de plus en plus sur les structures économiques ».Le Monde.fr

La vidéo,ci-dessous, de Jérémy Hajdenberg et Michel Severino vous en dira en peu plus.

http://www.xerficanal-economie.com/emission/Jeremy-Hajdenberg-Jean-Michel-Severino-Afrique-l-exceptionnel-dynamisme-entrepreneurial_3744244.html

Étiquettes : , , ,